Kayak Fishing Tour - Mas Chaban

Publié le par Section Carnassiers de la Brême Poitevine



        Pour la deuxième partie du Kayak Fishing Tour, le magasin un océan de pêche, emmené par Patrick Bertry, nous avait donné rendez vous sur les rives du barrage de Mas Chaban, pour deux manches, le 17 et 18 mai.
Vincent, Mathieu et moi espérions porter haut les couleurs de la section.

Laissez moi vous raconter ce week end, plus festif que productif, ou les poissons maillés, Olga la tigresse et la famille à Juju ont alimenté nos discussions et nos rêves...



        Vendredi, 17h00, j'arrive à Mas Chaban, le drapeau de la section haut dans le ciel. , le moral a bloc ! Le site est tout simplement  magnifique : les gîtes 4**** splendides, une piscine chauffée à disposition, une salle de réception grandiose avec poutres apparentes. Ce hameau bucolique, typique des Hautes Charente est à l'écart de la civilisation, un endroit ou le temps semble s'arrêter.






        Je suis désigné d'office responsable du gîte "Le Muguet" que je partagerai avec Vincent et Mathieu, Loupescadou et Jean Yves des Charentais. "L'aubépine" se proclame rapidement club house et ses occupants annoncent déjà la couleur !


      
         En début de soirée, une fois les concurrents arrivaient, Patrick Bertry procède au tirage au sort des secteurs. Le lac est divisé en deux, 8 pêcheurs par secteurs. Nous commencerons samedi sur un premier et dimanche sur un autre. Un point est également fait sur le tirage au sort qui départagera les concurrents et qui a déjà fait coulé beaucoup d'encres, à tort ou à raison, chacun en jugera. Une fois ces formalités réglémentaires terminées, l'apéritif démarre, les discussions s'enflamment, les rires et sourires parcourent la soirée. Fifi fournit le punch, Vincent est au service et Juju s'occupe de l'anima
tion, nous parle d'Olga la tigresse (une jeune femme qui se dénude dans une boite voisine, nous n'avons pas pu confirmé cette info) et de sa belle mère, dame charmante (info non vérifiée également) ! La soirée (et ce doux breuvage) s'écoule tranquillement, certains rêvent sur le catalogue de BassPro Shop et les premiers poissons seront sortis....




        Quelques heures plus tard, le réveil est difficile pour certains, les efféralgans se dealent en douce et le petit déjeuner est apprécié par tous. Le départ sera donné à 10h00 et la dernière heure sera consacrée à la préparation de nos kayaks.
        Avec Mathieu, étant sur le même secteur, nous choisirons de pêcher en équipe, chacun sur un spot et dérive différente pour la première heure, avant de nous orienter sur d'autres stratégies.
10h00, nous nous élançons, j'arrive le premier sur une anse à l'abri du vent avec des arbres dans l'eau. Je commence par la balayer au large, cranck, lipless avant de m'aventurer dans les arbres aux leurres souples. Sans résultat. Mathieu me prévient qu'il a déjà touché un poisson non maillé... un brochet ! je suis quelques peu surpris. Mes informateurs, de renom pourtant, m'avait annoncé Mas Chaban comme une bassine sans brochets, et une orgie de sandres au programme...
        Je rejoins Mathieu et nous attaquons en binôme, en respectant les distances réglementaires, le secteur en question. Le vent soutenu ne nous dérange pas à cet endroit et il nous permet d'effectuer des dérives intéressantes parallèlement à la berge. Stratégie productive en terme de prise, car nous enchaînerons les brochets, mais tous non maillés. Mathieu partira le premier explorer d'autres secteurs et pour ma part j'insisterai sur une jolie anse, peu profonde et chauffé par le soleil, en espérant un brochet juste maillé. Sans succès et à 30minutes de la fin de la manche je me ferais coupé par un brochet... qui passera sous le kayak pour rejoindre les profondeurs et se remettre de ses émotions... Poisson, s'il était maillé, qui aurait nécessité une loupe pour être sur au millimètre. Au final, ce sera 4 brochets non maillés, une coupe, 3 pour Mathieu. Sur notre secteur, les commissaires ne mesureront qu'un seul sandre de 40cm tout juste... Allez, zou, à la piscine pour décompresser !





Le débriefing de la première manche nous confirme ce que notre pêche annonçait : très peu de poissons maillés ! Tout reste jouable, les morales ne sont pas en berne, et l'ambiance toujours aussi festive. Fifi fournit toujours le punch, plus pour très longtemps, je m'occupe du service et Jérome, du Team Savagers se fait copieusement chambrer... Il a relâché un brochet de 72cm pour 2kg800. Il n'avait ni d'épuisette, ni de sac de conservation et une fois son brochet attrapé, il l'a décroché, laissé dans l'eau et tenu par une ouïe... Le temps d'appeler le commissaire, maître esox a décidé de ne pas se laisser faire et a retrouvé son milieu naturel... Je n'ai pas pu m'empêcher le samedi soir de lui offrir la boite du sac de conservation de Mathieu !
La soirée est du même acabit que celle de vendredi, l'ambiance encore plus détendue, le brochet de David nous laisse admiratif, Numa de Prédators nous rend visite, des rumeurs sur un black bass record enflent et l'amitié charento-pictave se confirme !




        Dimanche matin, le réveil est toujours aussi délicat, les corps sont meurtris par une journée de kayak, le cours de l'efferalgan atteint celui du pétrole et la préparation des embarcations prend plus de temps. Il faut choisir les bons leurres, ne pas se tromper, le podium est jouable pour tous et il est d'ors et déjà assuré que les résultats ne seront pas exceptionnels.



        Dès le départ de la manche, nous prenons possession avec Mathieu d'une anse, productive la veille. Rapidement Mathieu sort un sandre de 39cm... Son premier sandre ! Pour ma part, c'est un nouveau brochet non maillé qui sautera dans le kayak... Son petit frère suivra rapidement. Je commence à ne plus mesurer mes prises, connaissant la triste évidence. Nous essayerons de nombreux secteurs, je m'essaie à la verticale avec la dérive du vent... Vers 12h00, Mathieu m'appelle... Il vient de sortir un monstre... Moustachu ! Apparemment pas Bébert, le roi du beaujolais, qui pêche au vif sur la berge... Je traverse tout le secteur au pas de charge pour prendre en photo... un silure de 1m10, son premier ! Le reste de la journée sera triste, des touches de brochets, mon leurre souple broyé en fin de journée mais aucun point marqué.




        Dans la foulée de notre retour au gîte, le tirage au sort déjà réalisé, on est invité à venir écouter les résultats : 8 poissons maillés à 16 pêcheurs en deux jours... Patrick Bertry en vainqueur... Vincent 4ème... Mathieu dans le top 10 suite au tirage au sort... Une dernière place pour ma part... Le week end a été excellent, l'ambiance bonne, comme une partie de pêche entre copain ! Mais mon début de saison est tout de même catastrophique... je repars de Mas Chaban, le moral en berne... La prochaine manche du kayak fishing tour aura lieu à Cognac sur le Charente. Je m'interroge un peu sur ma participation, les compétitions vont se succéder à partir de mi juin, et les frais d'inscriptions s'accumuler.
       Quoiqu'il en soit, j'espère qu'une nouvelle compétition sera organisée à Mas Chaban en deux jours, j'y reviendrai assurément, tant ce week end de compétition a été de qualité en terme d'ambiance et  d'organisation. Bravo Patrick Bertry, l'équipe d'un océan de pêche et tous les bénévoles.
        Et pourquoi ne pas organiser une sortie interclub et forum à Mas Chaban, pour tisser des liens... et de nouveau, j'espère, entendre Juju nous parlé de sa belle mère et d'Olga la tigresse !

Damien

Publié dans Reportage compétition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David 27/05/2008 23:53

l'essentiel c'est de participer, joli report, belles photos... manquait un peu de poissons, mais n'est-ce pas à le problème de ce lac?

Oliv le bogoss de la section 22/05/2008 00:15

T'inquiete damien tu te rattrapera à l'open float bientot!!